Le coaching, ce métier d’utilité sociale, générateur d’activité économique et d’emplois, aux compétences opérationnelles de très haut niveau, attendait et méritait depuis l’origine l’ambition d’un manifeste écrit par ses propres acteurs professionnels.